Vous êtes ici : Accueil > Agro-environnement > Qualité de l'eau > Cases lysimétriques : Suivi des eaux souterraines en contexte argilo-calcaire moyennement profond

Cases lysimétriques : Suivi des eaux souterraines en contexte argilo-calcaire moyennement profond

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suivi des transferts en eaux souterraines

La protection de la ressource en eau est un des enjeux majeurs de notre agriculture. La mise en application du plan Ecophyto doit conduire à l’atteinte des objectifs fixés par la DCE (Directive cadre sur l’eau) mais nous manquons de références pour évaluer :

 

  • Les risques de transferts vers les eaux souterraines dans certains contextes pédo-climatiques
  • Mesurer l’impact des changements de pratiques sur ces transferts

 

Ce projet a pour objectif :

  • Évaluer les dynamiques de transferts dans le contexte argilo-calcaire  dans le climat continental du Grand-Est
  • Mesurer à l’échelle de la rotation, les transferts sur 2 grands essais systèmes : réduction de l’utilisation de produits phytosanitaire et couvert permanent
  • Acquérir des références visant à concilier pratiques agricoles et respects des normes imposées par la Directive Cadre sur l’Eau.

 

Pour suivre les transferts liés à l’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires en agriculture, nous avons équipé la plateforme expérimentale d’Haroué (sud de Nancy) de la Chambre régionale d’agriculture Grand Est de 8 plaques lysimétriques collectant les eaux sous-racinaires à 80 cm de profondeur. Ces eaux souterraines sont ensuite envoyées à un laboratoire indépendant pour être analysées.

Afin de modéliser les transferts à l’échelle de la parcelle, nous avons également équipé le site d’une station météo complète afin de renseigner le modèle Hydrus et connaître les flux.