Vous êtes ici : Accueil > Productions agricoles > Références agronomiques > FERTIMANURE : production of high added value FERTIlisers from animal MANURE

FERTIMANURE : production of high added value FERTIlisers from animal MANURE

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

FERTIMANURE : Développer des procédés innovants de transformation des effluents organiques pour produire des fertilisants à haute valeur agronomique

 

 

L’élevage est la filière la mieux positionnée pour obtenir des fertilisants biosourcés à partir de matières premières renouvelables.
Ces fertilisants, issus de la transformation des effluents d’élevage, peuvent remplacer les matières premières fossiles utilisées dans la production de fertilisants minéraux azotés et phosphatés.

Cette filière contribue ainsi à réduire la dépendance externe de l’UE en ressources fossiles.

Ceci réduit les impacts environnementaux du secteur agricole dans une stratégie d’économie circulaire tout en garantissant la sécurité alimentaire et la durabilité de notre agriculture :

  • Davantage de revenus pour les éleveurs
  • Des fertilisants performants pour les agriculteurs
  • Des matières premières renouvelables pour l’industrie chimique
  • De nouvelles technologies de récupération de nutriments pour les entreprises technologiques.

Objectif du projet FERTIMANURE

L’objectif de Fertimanure est de développer, intégrer, tester et valider des procédés innovants de transformation des effluents organiques pour obtenir des éléments minéraux et d’autres produits secondaires.

Il s’agit également de produire des fertilisants à haute valeur agronomique (amendements organiques et biostimulants), efficaces, sans risque de toxicité, capables d’être compétitifs sur le marché européen des fertilisants.

 

Le projet en action

Les différents partenaires du projet Fertimanure travaillent sur plusieurs axes :

  • Recensement des flux de nutriments, règlementation et logistique de la filière par pays partenaire.
  • Développement de plateformes mobiles de transformation des effluents à la ferme. En France, des plateformes mobiles de pyrolyse et de stripping seront développées et testées pour la transformation de fientes de volaille et de lisier de porc ou de digestat de méthanisation.
  • Production de bio-fertilisants (BBF, en France il s'agira de biochar, de sulfate d'ammonium et d'une solution liquide riche en potassium) pour obtention de fertilisants « sur mesure » (TMF) ou pour apport direct au champ. Ce procédé sera soumis à une normalisation internationale.
  • Evaluation agronomique, au laboratoire et au champ, des flux d’azote, de phosphore et de potassium. Démonstrations sur le terrain auprès des agriculteurs et conseillers agricoles. En Grand Est, les BBF et TMF produits seront testés sur culture de betterave sucrière en Champagne-Ardennes et sur chou à choucroute en Alsace.
  • Evaluation des impacts sur le plan technique, environnemental, économique et social.
  • Etude de marché et Business Plan.
  • Communication et diffusion des résultats (presse, colloques et ateliers).

 

 

 

Nos partenaires

Contact

Marie Delaune

Chargée d'études énergies/Chef de projet Fertimanure

Chiffres clés du projet

20 partenaires

9 pays (7 pays européens, l'Argentine et le Chili)

3 Chambres d'agriculture (Grand Est, Bretagne, Somme)

1 partenaire français : RITTMO Environnement

4 ans : durée du projet (01/01/2020 - 31/12/2023)

Publication