Vous êtes ici : Accueil > Bois & Territoires > Coopération internationale > Espace transfrontalier du Rhin supérieur

Espace transfrontalier du Rhin supérieur

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Coopération transfrontalière en agriculture dans la Région Grand-Est

La région Grand-Est, voisine de trois pays de l’Union Européenne (Belgique, Luxembourg, Allemagne) et de la Suisse, est une région à forte dimension européenne (760 km de frontière) placée au cœur de l’Europe occidentale.

La coopération transfrontalière aide à une meilleure compréhension mutuelle des politiques régionales et des enjeux agricoles et environnementaux sur les territoires de nos voisins immédiats.

Des structures de coopération ont été créées pour organiser cette coopération entre représentants des administrations et collectivités territoriales, mais aussi entre le monde agricole dans toutes ses composantes (recherche, conseil, formation…).

La coopération transfrontalière est aussi un vecteur d’accélération du développement d’une agriculture durable et une source d’innovation et de progrès sur les questions qui sont au cœur des préoccupations des exploitants agricoles et des citoyens.

La Mission Politiques Publiques de la Chambre Régionale d’Agriculture Grand Est dispose d’une cellule « coopération transfrontalière » pour mettre en réseau les différents acteurs et faciliter les échanges. Pour mettre en œuvre des projets collaboratifs transfrontaliers, la région Grand Est peut bénéficier de trois programmes européens INTERREG A : Rhin supérieur, Grande Région et France-Wallonie-Vlaanderen.

 

I - L’espace transfrontalier du Rhin Supérieur

La coopération territoriale en agriculture est très active depuis 20 ans au sein de l’espace tri-national (F/D/CH) de coopération du Rhin supérieur (21 517 km2 et presque 6 millions d’habitants). Elle résulte de deux types d’initiatives :

 

Organisations politiques

  • Le Conseil rhénan

Créé en 1997, le Conseil Rhénan franco-germano-suisse est une assemblée d’élus politiques (parlementaires et autres) issus d'Alsace, de Bade du Nord et du Sud, du Palatinat Sud-est et de la Suisse du Nord-Ouest. Les principales missions du Conseil Rhénan sont l'information réciproque et la concertation politique sur les questions importantes concernant son territoire.

Les sujets agricoles sont traités dans la Commission agriculture - environnement

La Conférence franco-germano-suisse du Rhin Supérieur lie les services gouvernementaux et administratifs des Länder du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-Palatinat, des cantons de Bâle-Ville, de Bâle-Campagne, d’Argovie, du Jura et de Soleure, ainsi que les services de l’État et les collectivités territoriales d’Alsace.

Un groupe de travail ‘agriculture’ a été créé en 2010 et s’appuie entre autres, sur plusieurs groupes d’experts : viticulture, pêche, chasse, formation et depuis 2016 bien-être et santé animale.  

  • Initiatives de la profession agricole

 

   ITADA : Institut Transfrontalier d’Application et de Développement Agronomique

 

L’ITADA est une plateforme de coopération transfrontalière en agriculture créée en 1995 par voie d’une déclaration commune et financée par la Région Grand Est (anciennement Alsace) et le Land du Bade-Wurtemberg. La présidence est tournante entre les 2 pays tous les 2 ans. Le syndicat des exploitants agricoles badois (BLHV) et la Chambre d’Agriculture d’Alsace sont les représentants des organisations professionnelles agricoles au sein du Comité de Direction.

 

L’ITADA a pour objectif de :

  • soutenir l’innovation en agriculture durable par la coopération transfrontalière et d’assister les porteurs de projets collaboratifs
  • favoriser la mise en réseau des acteurs de la recherche agronomique appliquée et du conseil dans le Rhin supérieur
  • soutenir les échanges d’informations et valoriser l’innovation par des manifestations transfrontalières et des sites internet bilingues (F/D).

L’ITADA dispose d’un secrétariat permanent composé de 2 ingénieurs agricoles attachés au Landwirtschaftliches Technologiezentrum Augustenberg – LTZ (www.ltz-augustenberg.de) et à la Chambre Régionale d’Agriculture Grand Est – CRAGE (www.grandest.chambre-agriculture.fr).

Les livrables des projets et les actes des séminaires et forums transfrontaliers sont consultables sur le site www.itada.org qui héberge aussi un calendrier d’évènements régionaux et des actualités.

 

Le Réseau inter-régional  International (Ri2) :

Le Ri2 est un réseau qui date de 1994 entre régions frontalières : Alsace, Bade Wurtemberg, Grand-Duché du Luxembourg, Lorraine, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Wallonie. Ses membres sont les chambres d’agriculture d’Alsace, de Rhénanie-Palatinat et de la Sarre, le Regierungspraesidium de Freiburg, les syndicats BLHV du Bade Wurtemberg et le BWV de Rhénanie-Palatinat sud.

Les objectifs du réseau sont :

  • Développer la communication et les contacts entre les organisations agricoles
  • Améliorer la formation continue des agriculteurs par des échanges d’idées, de savoir et d’expériences
  • Soutenir les acteurs du monde rural dans leurs actions d’échanges thématiques transnationaux pertinents

 

Les projets collaboratifs transfrontaliers peuvent bénéficier du soutien du programme INTERREG V A

 

II. L’espace transfrontalier de la Grande Région

 

La Grande Région est un vaste espace transfrontalier (65 401 km2 et 11,4 millions d’habitants) quadri-national (F/B/L/D) qui englobe côté français intégralement le territoire de l’ancienne région Lorraine. 

Crée en 1995, un Sommet de Grande Région permanent regroupant les exécutifs politiques et les collectivités territoriales oriente et formule la stratégie de coopération transfrontalière. La mise en œuvre des résolutions politiques est confiée à des groupes de travail thématiques : énergie, environnement, éducation et formation…

www.granderegion.net

Un groupe agriculture existe depuis 2014 et une charte agricole pour la Grande Région (http://draaf.grand-est.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/CharteAgriculture-Grande-Region-2016_cle4599ae-1.pdf)a été signée en 2015. Ce faisant, le Sommet donne à l’Agriculture la place qui lui revient dans la politique de la Grande Région et crée les conditions permettant de renforcer la contribution de ce secteur dans l'économie globale, de promouvoir sa durabilité et par là même de répondre aux préoccupations sociétales et environnementales de nos territoires.

Sur le territoire de la Grande Région, le secteur agricole valorise 2,7 millions d’hectares pour 46 300 exploitations agricoles. Des études Agreste (oct.2016) ont fait le point sur la place des exploitations de «polyculture élevage» et de la production laitière dans la Grande Région transfrontalière.

Les projets collaboratifs transfrontaliers peuvent bénéficier du soutien du programme INTERREG V A Grande Région.

Quelques projets transfrontaliers en cours en lien avec l’agriculture :

 

III. L’espace transfrontalier France-Wallonie-Vlaanderen

L’espace transfrontalier France-Wallonie-Vlaanderen  (62 000 km² et 10,8 millions d’habitants)  concerne cinq régions frontalières : les Régions Hauts-de-France et Grand Est en France ; la Wallonie, la Flandre occidentale et orientale en Belgique.

La région Grand-Est par les départements des Ardennes et de la Marne appartient à l’espace transfrontalier et peut donc participer à des projets collaboratifs en agriculture et bénéficier du soutien du programme INTERREG V A France-Wallonie-Vlaanderen.

 

Quelques projets transfrontaliers en agriculture

Innov.AR : innovation en agroécologie dans le Rhin supérieur : identification, co-conception et mise en oeuvre de techniques de production innovantes et durables

AGRO Form : agroécologie dans le Rhin supérieur : pratiques innovantes (échanges de bonnes pratiques au sein de réseau de fermes) et formation (développement de contenus transfrontaliers) : www.agroecologie-rhin.eu

InvaProtect : protection durable des végétaux contre les bioagresseurs invasifs dans les vergers et les vignes du Rhin supérieur : https://cutt.ly/LjI03v2

 

L'ITADA mis à l'honneur pour les 30 ans d'INTERREG

30 Belles histoires #ITADA

 

 

Vidéos projets transfrontaliers en agriculture

Vidéo ITADA : l’agroforesterie en système de grandes cultures

Les parcelles d’agroforesterie introduisent une diversité biologique remarquée au sein des parcelles cultivées de la plaine rhénane. Mais l’agriculteur cherche avant tout à tirer profit de l’association avec les arbres pour un système de culture plus résilient au changement climatique et une perspective de production durable.

Die Agroforst-Flächen bringen eine bemerkenswerte biologische Vielfalt in die bewirtschafteten Flächen der Rheinebene. Aber der Landwirt möchte in erster Linie von der Synergie mit Bäumen für ein klimaresistenteres Anbausystem und eine nachhaltige Produktionsperspektive profitieren.